Suspension de la mise sur le marché des produits éclaircissants de la peau présentés en solution injectable

07 avril 2016 –  Ce message vient de l’ANSM et se reflète dans leur formulation:

Eclair IDes produits non autorisés et potentiellement dangereux, destinés à un éclaircissement ou à un blanchiment de la peau et utilisés par voie injectable sont vendus sur internet sous différentes appellations, en infraction avec les dispositions qui leur sont applicables. Ces produits, du fait de leur mode d’administration, répondent à la définition du médicament et n’ont donc pas lieu d’être sur le marché. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle que les médicaments doivent faire l’objet d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) et que leur vente est réservée aux pharmaciens. Considérant que ces produits présentent un risque pour la santé, l’ANSM a décidé de suspendre leur mise sur le marché.

Le réseau des Centres antipoison (CAP) a signalé à l’ANSM la présence sur le marché français de produits éclaircissants ou blanchissants de la peau vendus sur internet et présentés en solution injectable (pour injection par voie intramusculaire, intraveineuse, intradermique ou sous-cutanée). Ces produits peuvent contenir des substances telles que du glutathion (utilisé comme excipient dans des médicaments), du facteur de croissance épidermique (Epidermal Growth Factor) mais également différentes autres substances.

Une analyse de la base de données des Centres antipoison a montré que des cas d’exposition à ces produits leur avaient été signalés, cas pouvant être associés à des effets indésirables (nausées, gêne abdominale, vertiges, palpitations).

L’ANSM rappelle : Ces produits sont en infraction avec les règles qui leur sont applicables : En effet, la voie d’administration de ces produits (voie injectable) peut faire penser qu’il s’agit d’un médicament. Or, il est rappelé que tout médicament doit faire l’objet d’une autorisation de mise sur le marché (AMM), et que la vente de médicament est réservée aux pharmaciens. Ces produits présentent des risques pour la santé :
  • la voie injectable est une voie d’administration pouvant présenter des risques, notamment infectieux
  • aucun élément ne permet de s’assurer de leur qualité de fabrication
  • ils sont composés de substances dont la sécurité d’emploi n’a pas été évaluée et qui peuvent donc être dangereuses pour la santé

Ayant considéré que ces produits répondaient à la définition du médicament[1] et que le fait d’administrer par voie injectable des produits dont la sécurité n’a pas été établie représente un risque grave pour la santé, l’ANSM a décidé de suspendre leur mise sur le marché.

Il est important de signaler que ce phénomène n’est pas isolé en France puisque la Food and Drug Administration (FDA) a également mis en garde  les consommateurs sur l’utilisation de ces produits aux Etats-Unis fin 2015.

Lire aussi
thassodotcom

Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Posté dans Uncategorized
0 comments on “Suspension de la mise sur le marché des produits éclaircissants de la peau présentés en solution injectable
1 Pings/Trackbacks for "Suspension de la mise sur le marché des produits éclaircissants de la peau présentés en solution injectable"
  1. […] recently has also taken injectable forms of skin bleaching products from the market. Thasso Post reported on this. Share About […]

Laisser un commentaire

Optional: Social Subscribe/Login



Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

thasso post magasin

View my Flipboard Magazine.

follow thasso

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutubeby feather

subscribe to thasso

By signing up, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy.

calendrier

avril 2017
L M M J V S D
« Mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

catégories

archives

tweets

nuage de tags

ANSM Benfluorex (Médiator) Cancer Bronchique Non à Petites Cellules (CBNPC) Docétaxel Effets graves Essai clinique de Rennes Fatty Acid Amide Hydrolase (FAAH) IMNM Inhibiteurs de la FAAH L'inhibiteurs du co-transporteur sodium – glucose de type 2 (SGLT2) L'état de mort cérébrale le Comité pour l’Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) LEMP Le plan de gestion des risques (PGR) Leucoencéphalopathie Multifocale Progressive (LEMP) le Virus de John Cunningham (V JC) Le virus JC (VJC) l’Agence européenne des médicaments (EMA) L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (l’ANSM) L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé de la France (l’ANSM) L’ANSM L’essai clinique L’essai clinique de phase I Medicine Théragenomique Medicine Théragenomique Mutation activatrice Mutation activatrice de l’EGFR (Délétion de l’exon 19) Mutation activatrice de l’EGFR (Mutation L858R de l’exon 21) Mycophénolate (Cellcept) Myopathie nécrosante immuno-médiée (IMNM) Réaction cutanée Réaction indésirable grave à un médicament Récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR) Résumé des caractéristiques du produit (RCP) Santé Canada Sensibilisation aux rayonnements Statines Swissmedic Tarceva® (Erlotinib) Tecfidera® (diméthyl fumarate) Thasso Poste Tysabri (natalizumab) Tératogénicité Zelboraf (vémurafénib)