L’anti-IL5, reslizumab, autorisé aux Etats-Unis contre l’Asthme sévère

Last Updated on

 30 mars 2016 – Ce message vient de Medscape Francaise et se reflète dans leur formulation:

Silver Spring, MD, Etats-Unis –Les Etats-Unis sont le premier pays au monde à approuver le reslizumab Teva Pharmaceutical, un nouvel anti-asthmatique [1]. Cinqair® (nom attribué au reslizumab outre-Atlantique) a en effet été autorisé par la FDA chez l’adulte souffrant d’asthme hyperéosinophilique non contrôlé, en complément d’autres traitements. Il s’agit d’un anticorps monoclonal humanisé dirigé contre l’interleukine 5 (IL-5) injectable IV toutes les quatre semaines.

L’approbation du reslizumab est fondée sur l’analyse des données d’efficacité et de sécurité issues du programme de développement mis au point par Teva Pharmaceutical, soit cinq études contrôlées contre placebo portant sur 1028 adultes et adolescents traités par reslizumab 3 mg/kg insuffisamment contrôlés par leur traitement habituel à base de corticostéroïdes inhalés [2]. Trois d’entre elles ont constitué la phase III du programme chez des patients asthmatiques présentant un taux élevé d’éosinophiles. Elles ont montré une réduction des exacerbations asthmatiques jusqu’à 59% par rapport au placebo, s’accompagnant d’une amélioration significative de la fonction pulmonaire (VEMS), des symptômes et de la qualité de vie [2].

L’effet indésirable le plus fréquent a été une douleur oropharyngée (incidence > 2%). Mais, la FDA indique que des réactions allergiques potentiellement mortelles sont possibles : un choc anaphylactique a été rapportée à un taux de 0,3% dans les études contre placebo. Et un petit surplus de tumeurs malignes a été observé avec Cinqair® (0,6%) et contre 0,3% avec le placebo. Toutes étaient de nature diverses et diagnostiquées dans les 6 mois qui ont suivi la prise du médicament, a précisé TEVA dans son communiqué.

Un dossier a été déposé par le laboratoire en vue d’une approbation européenne auprès de l’EMA [3].

Les asthmes d’apparition tardive, après 40 ans, bénéficient plus du reslizumab
Pour rappel, une analyse des données de deux essais de phase 3 publiés initialement en février dans le Lancet [4] et présentés lors de l’édition 2015 du congrès international de l’  European Respiratory Society (ERS) [5] a montré que tous les patients avaient bénéficié d’une meilleure réponse clinique sous reslizumab (réduction des exacerbations et amélioration du VEMS) comparativement au placebo. Mais également qu’il existait une différence nette entre les asthmes tardifs et les autres avec une baisse du taux d’exacerbation de 75% pour les premiers contre seulement 42% pour les moins de 40 ans.

 

REFERENCES 

  1. FDA approves Cinqair to treat severe asthma, FDA, 23 mars 2016
  2. Teva Announces FDA Approval of CINQAIR®  (reslizumab) Injection. TEVA, 23 mars 2016.
  3. Teva Announces European Medicines Agency (EMA)  Confirms Successful Validation of Reslizumab Marketing Authorization Application, TEVA, 28 juin 2016.
  4. Castro M. et coll. Reslizumab for inadequately controlled asthma with elevated blood eosinophil counts: results from two multicentre, parallel, double-blind, randomised, placebo-controlled, phase 3 trials. The Lancet Respiratory Medicine. Publié en ligne le 23 février 2015.
  5. Abstract OA287. Congrès de l’European Respiratory Society (ERS) 2015. Présenté le 27 septembre 2015.

Tags : , , , ,
About the Author
thassodotcom Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Your opinion

Comment

Aucun commentaire pour l'instant

thasso: conditions

thasso: tweets

thasso poste: magasin

View my Flipboard Magazine.

thasso: catégories

thasso: archives

thasso: chat simple

Vous devez être un utilisateur inscrit pour participer à ce tchat.

  • Online tool helps patients demystify the 'Pandora's box' of genomic sequencing décembre 11, 2019
    A decision aid developed to support patients undergoing genomic sequencing can reduce the amount of time patients spend speaking with overburdened genetic counselors while helping them were more knowledgeable about the benefits of sequencing, suggests a study from St. Michael's Hospital.
  • Genetic brain disorder fixed in mice using precision epigenome editing décembre 10, 2019
    Using a targeted gene epigenome editing approach in the developing mouse brain, Johns Hopkins Medicine researchers reversed one gene mutation that leads to the genetic disorder WAGR syndrome, which causes intellectual disability and obesity in people. This specific editing was unique in that it changed the epigenome—how the genes are regulated—without changing the actual genetic […]
  • Modifier gene may explain why some with cystic fibrosis are less prone to infection décembre 10, 2019
    Cystic fibrosis is caused by an inherited mutation in the cystic fibrosis transmembrane conductance regulator (CFTR) gene. Due to this mutation, the CFTR protein doesn't embed in cell membranes to form a channel for chlorine ions the way it should. As a result, mucus-producing cells secrete a thicker-than-normal mucus that can create blockages in the […]
  • Genetic variant largely found in patients of African descent associated with heart failure décembre 10, 2019
    A genetic variant in the gene transthyretin (TTR)—which is found in about 3 percent of individuals of African ancestry—is a more significant cause of heart failure than previously believed, according to a multi-institution study led by researchers at Penn Medicine. The study also revealed that a disease caused by this genetic variant, called hereditary transthyretin […]
  • Geneticists identify small molecules that are potential indicators for disease décembre 10, 2019
    A critical question in medicine asks how individual variation in DNA can predict variation in health and disease. New research from the Clemson Center for Human Genetics identified hundreds of metabolites that might serve as intermediates to translate variation in the genome to variation in complex traits. Published recently in Genome Research, the findings could one day […]
Top