Rappel des prothèses mammaires texturées fabriquées par Allergan

Last Updated on

19 décembre  2018 – Comme cadeau de Noel pour tous les femmes, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) demande le rappel des prothèses mammaires texturées fabriquées par Allergan. Cela en suite de la décision de l’organisme français de certification des dispositifs médicaux (GMED) lundi, le

Implants texturées

17 décembre 2018, de ne pas renouveler le marquage CE de ces implants texturés (Microcell et Biocell), dans le cadre de la procédure qui a lieu tous les cinq ans. Donc, ANSM a annoncé avoir demandé à la société Allergan de procéder au rappel de ses implants mammaires texturées actuellement en stock, ceux-ci ayant perdu le marquage CF qui permet de les vendre en France et en Europe. Le GMED a demandé des données complémentaires au fabricant sur ces prothèses mammaires texturées, explique l’ANSM.

Allergan est un des acteurs majeurs du marché français de ces dispositifs médicaux, utilisés en chirurgie esthétique et reconstructrice du sein, mais il n’est pas le seul fabricant. Les implants mammaires texturés, qui représentent 85% du marché français (les implants lisses représentant 15%), suscitent actuellement des interrogations. Sur 500 000 femmes porteuses d’implants en France, 53 cas de lymphomes anaplasiques à grandes cellules (LAGC) ont été recensés depuis 2011, concernant essentiellement des implants à enveloppe texturée.

Dans son communiqué, l’ANSM rappelle avoir recommandé le 21 novembre aux professionnels de santé d’utiliser de préférence des implants mammaires à enveloppe lisse, dans l’attente de l’avis d’un comité d’experts sur ces implants texturés. Ce comité, qui se réunira les 7 et 8 février 2019, est chargé d’auditionner des patientes, des professionnels de santé et autres acteurs concernés pour bénéficier d’un éclairage global sur l’utilisation des implants mammaires. A l’issue de ces auditions et de l’avis du comité d’experts, l’Agence prendra une décision sur l’utilisation notamment des implants mammaires à enveloppe texturée.

A ce stade, l’ANSM souligne que elle n’a pas identifié de risque immédiat pour la santé des femmes porteuses des implants concernés. A l’autre coté, le marquage CE ne garantis aucune sécurité d’un produit médicale pour les patientes. C’est plutôt une mesure administrative pour acessibilité au marché Union Européenne.Suivant les cas de LAGC, en general, le sécurité des implants mammaires est bien devenue le sujet des (re-)evaluations intense.

Print Friendly, PDF & Email

Tags : , , , , ,
About the Author
thassodotcom Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Leave a Reply

Optional: Social Subscribe/Login




avatar
  Subscribe  
Notify of
trackback

[…] seit etwa 2011 53 Fälle von BIA-ALCL unter etwa 500’000 Frauen mit Brustimplantaten bekannt geworden sind. Ebenso hat die Amerikanische Food & Drug Administration (FDA) in ihrer kürzlichen Mitteilung […]

trackback

[…] breast implants may have a higher risk for the development of BIA-ALCL than smooth implants. Thasso reported on the […]

20justin03
Member
20justin03

Prothèse mammaire : plaintes contre un fabricant américain !

Une quinzaine de femmes viennent de déposer une série de plaintes pour tromperie aggravée, mise en danger de la vie d’autrui et blessures involontaires. Leur point commun : elles portent des implants mammaires fabriqués par l’Américain Allergant. Ces prothèses auraient provoqué dans le monde 673 cas de lymphome, dont 59 en France. En France, la plainte vise aussi l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

A lire ici: https://www.francetvinfo.fr/sante/cancer/prothese-mammaire-plaintes-contre-un-fabricant-americain_3179469.html

trackback

[…] textured breast implants can no longer be marketed in France and elsewhere in Europe (thasso post reported on it). Thus, according to ANSM, Allergan, one of the world’s largest manufacturers of breast […]

thasso: conditions

thasso: tweets

thasso poste: magasin

View my Flipboard Magazine.

thasso: catégories

thasso: archives

thasso: chat simple

Vous devez être un utilisateur inscrit pour participer à ce tchat.

  • Researchers find genetic links to child obesity across diverse ethnic groups août 22, 2019
    An international team of researchers who analyzed data across multiple ethnicities has produced the largest genetic study to date associated with common childhood obesity. The Early Growth Genetics (EGG) Consortium discovered a robust new signal, fine-mapped previously reported genetic variants, and added to evidence that genetic influences on obesity operate across the lifespan.
  • Researchers develop model to personalize radiation treatment août 22, 2019
    A personalized approach to cancer treatment has become more common over the last several decades, with numerous targeted drugs approved to treat particular tumor types with specific mutations or patterns. However, this same personalized strategy has not translated to radiation therapy, and a one-size-fits-all approach for most patients is still common practice. Moffitt Cancer Center […]
  • How our genes and environment influence BMI and height août 22, 2019
    Environmental conditions influence our body mass index (BMI) by increasing or decreasing the effect of inherited genetic variations, University of Queensland researchers have discovered.
  • Genetic testing and family tree research are revealing painful family secrets, research says août 22, 2019
    Genealogical research and genetic testing are revealing skeletons in family closets and causing rifts among members, a new study shows.
  • Researchers use single-cell sequencing to get a better look at human embryo implantation août 22, 2019
    A team of researchers affiliated with multiple institutions in China has used single-cell sequencing to learn more about the human embryo during implantation in the uterus. In their paper published in the journal Nature, the group describes sequencing thousands of human embryo cells from before, during and after implantation, and what they learned from it.
Top