L’ibuprofène: dangereux pour le système reproducteur des hommes?

Last Updated on

09 janvier 2018 – Est ce que l’ibuprofène, pris trop fréquemment et à dose élevée, peut être dangereux pour le système reproducteur des hommes? Ainsi qu’une étude précédente publiée en mars 2017 avait déjà montré que la prise d’ibuprofène chez les femmes enceintes, particulièrement au cours du premier trimestre de grossesse, pouvait perturber le développement de l’appareil génital et reproducteur de l’enfant?

Des comprimés d’ibuprofène

Médicament vendu sans ordonnance, l’ibuprofène est un des médicaments les plus consommés dans la population française. L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) a publié, lundi, une étude révélant que l’ibuprofène peut être pour le système reproducteur des hommes en cas de prise régulière et à dose assez élevée.

L’étude montre qu’une prise prolongée d’ibuprofène à des doses importantes perturbe la production de plusieurs hormones, dont la testostérone. Chez de jeunes hommes sportifs, cette prise soutenue d’ibuprofène (1 200 mg/jour pendant six semaines) induit un déséquilibre hormonal habituellement rencontré chez environ 10% des hommes âgés. Elle est appelée hypogonadisme compensé. Cet état est généralement associé à des risques accrus pour la santé reproductive, comme pour la santé en général.

Selon Bernard Jégou, directeur de recherche à l’Inserm et coordinateur de cette étude, les conclusions sont à prendre au sérieux. Il existe des sous-populations d’hommes qui prennent de façon continue de l’ibuprofène, notamment des hommes ne souffrant d’aucune maladie chronique comme des athlètes de haut niveau. Le risque est d’accroître les risques déjà liés à ce médicament, mais aussi d’altérer leur condition physique, muscles et os, d’hypothéquer leur santé reproductive et même psychologique.

Les résultats de cette étude ne sont pas seulement valables pour la France, mais dans le monde entier. Après tout, l’ibuprofène est pris par de très nombreuses personnes dans le monde pour les mêmes raisons qu’en France. Cet article ne traite pas les différences génétiques et les différentes prédispositions des individus pour les différents effets de l’ibuprofène. Cela reste réservé pour d’autres articles à l’avenir.

Print Friendly, PDF & Email

Tags : , , , ,
About the Author
thassodotcom Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Leave a Reply

Optional: Social Subscribe/Login




avatar
  Subscribe  
Notify of

thasso: conditions

thasso: tweets

thasso poste: magasin

View my Flipboard Magazine.

thasso: catégories

thasso: archives

thasso: chat simple

Vous devez être un utilisateur inscrit pour participer à ce tchat.

  • Scientists use gene-editing tool CRISPR in attempt to cure HIV septembre 13, 2019
    The first attempt to use the gene-editing tool CRISPR to cure HIV infection was unsuccessful but the approach does show promise.
  • New cardiac fibrosis study identifies key proteins that translate into heart disease septembre 12, 2019
    Using cutting-edge technologies, researchers at Duke-NUS Medical School, Singapore, have developed the first genome-wide dataset on protein translation during fibroblast activation, revealing a network of RNA-binding proteins (RBPs) that play a key role in the formation of disease-causing fibrous tissue in the heart. Their findings, published in the journal Circulation, could help in the search […]
  • How your genes affect the number on your scale septembre 12, 2019
    Could your genes be keeping you from losing weight?
  • Scientists identify gene as master regulator in schizophrenia septembre 11, 2019
    Using computational tools to investigate gene transcription networks in large collections of brain tissues, a scientific team has identified a gene that acts as a master regulator of schizophrenia during early human brain development. The findings may lay the groundwork for future treatments for the highly complex neuropsychiatric disorder.
  • How your DNA takes shape makes a big difference in your health septembre 11, 2019
    The more we learn about our genome, the more mysteries arise. For example, how can people with the same disease-causing mutation have different disease progression and symptoms? And despite the fact that it's been more than 15 years since the human genome was sequenced, why can't we explain the significance of the vast majority of […]
Top