Grace au Téléthon la thérapie génique est du concret pour quelque malades

Last Updated on

01 février  2020 – En France, le Téléthon est un événement caritatif organisé depuis 1987 par l’Association française contre les myopathies (AFM) pour financer des projets de recherche sur les maladies génétiques neuromusculaires (myopathies, myotonie de Steinert) essentiellement, mais aussi sur d’autres maladies génétiques rares. L’argent est également utilisé pour aider et accompagner les malades essentiellement atteints de myopathie. Le Téléthon est organisé avec l’aide de France Télévisions, qui met en place un marathon télévisuel sur ses chaînes le premier weekend du mois de décembre de chaque année, dernièrement le décembre 2019, ainsi que l’aide du Lions Clubs. Cet événement, qui recueille 3% des dons annuels des Français, est la plus grosse collecte populaire au monde.

Téléthon de l’AFM a soutenu et soutient le développement (essais cliniques en cours ou en préparation) d’une trentaine de médicaments dans les domaines de la thérapie génique, de la thérapie cellulaire et de la pharmacologie. Près de la moitié d’entre eux concernent des maladies neuromusculaires, les autres concernent d’autres maladies rares. Certains sont déjà disponibles pour les malades, d’autres sont en cours de développement.

Donc, thérapies géniques déjà disponibles comprennent  le Strimvelis (thérapie génique des cellules souches de la moelle osseuse) pour le déficit immunitaire combiné sévère lié à l’X,  le Zynteglo (thérapie génique des cellules souches de la moelle osseuse) pour la β-thalassémie. et le Zolgensma (oligonucléotide antisens rétablissant une synthèse de la protéine SMN à partir du gène SMN2) pour l’amyotrophie spinale liée à SMN1.  Ca veut dire, therapies geniques sont devenus des médicaments, mais avec des coûts horribles pour le traitement d’un seul patient.

En effet, il aura fallu 30 ans de recherche, 30 ans de Téléthon avant de voir se développer une famille nouvelle de médicaments, la thérapie génique, c’est-à-dire le fait de corriger des gènes défaillants. Actuellement (au fin de 2019), l’AFM se concentre sur le soutien des 35 essais cliniques en cours ou en préparation dans 28 maladies rares. Y compris sont, par example, des essais précliniques pour le développement de thérapie génique d’un vecteur portant le gène d’une microdystrophine vise à améliorer le fonctionnement musculaire,  le développement d’une forme pédiatrique d’une molécule visant à lutter contre l’atrophie musculaire.

En tout cas, l’argent récoltées via Téléthon a déjà permis de sauver des vies comme celle d’Evelyn, une petite Américaine, qui ne devait pas survivre à sa première année. Elle est aujourd’hui âgée de trois ans et en pleine forme. Evelyn ressemble à toutes les petites filles de trois ans. Joyeuse, elle danse, elle chante… Et pourtant, elle était condamnée à ne jamais fêter son deuxième anniversaire comme porteuse d’une amyotrophie spinale de type 1, la maladie rare allait détruire sa moelle épinière. En France, chaque année, 120 à 150 bébés naissent porteurs du gène de amyotrophie spinale de type 1. En ce moment, cinq bébés viennent de bénéficier de la thérapie génique.

Voici un petit séquence d’Everlyne, patiente de SMA:

Print Friendly, PDF & Email

Tags : , , , , , , , , , ,
About the Author
Joseph Gut - thasso Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Your opinion

Comment

Aucun commentaire pour l'instant

thasso: conditions

thasso: nouveaux tweets

thasso: commentaires récents

View my Flipboard Magazine.

thasso: catégories

thasso: archives

thasso: chat simple

Vous devez être un utilisateur inscrit pour participer à ce tchat.

  • The protein that stands between us and autoimmunity juillet 2, 2020
    The immune system is supposed to protect from external microbial invaders, but sometimes it turns its efforts inward, potentially resulting in autoimmune diseases. In a new study, researchers from Osaka University have discovered how reversible modifications to DNA by certain proteins protect from autoimmune diseases, and conversely, how the absence of these proteins paves the […]
  • Concern following gene therapy adverse events juillet 2, 2020
    The Editor-in-Chief of Human Gene Therapy, the first journal devoted to the field of gene therapy, and one of the world's leading experts on gene therapy have co-authored a new editorial, Moving Forward After Two Deaths in a Gene Therapy Trial of Myotubular Myopathy, in response to the news of two deaths in a now-halted […]
  • How a mutation on the novel coronavirus has come to dominate the globe juillet 2, 2020
    Flashback to mid-March: the novel coronavirus had reached San Diego, California. Few people could get tested, and even less was known about how the virus mutated as it spread from person to person.
  • High-definition likelihood inference of genetic correlations across human complex traits juillet 2, 2020
    Evaluating the genetic correlations across our phenotypes is of essential importance for understanding disease etiology and other potential causality. A new method—published in the journal Nature Genetics—vastly improves estimates of genetic correlations using established resources from genome-wide association studies.
  • Research team develops technology to improve effectiveness of stem cells in regenerative medicine juillet 2, 2020
    Stem cells have been holding great promise for regenerative medicine for years. In the last decade, several studies have shown that this type of cell, which in Spanish is called "mother cell" because of its ability to give rise to a variety of different cell types, can be applied in regenerative medicine for diseases such […]
  • Towards lasers powerful enough to investigate a new kind of physics juillet 3, 2020
    In a paper that made the cover of the journal Applied Physics Letters, an international team of researchers has demonstrated an innovative technique for increasing the intensity of lasers. This approach, based on the compression of light pulses, would make it possible to reach a threshold intensity for a new type of physics that has […]
  • Does DNA in the water tell us how many fish are there? juillet 3, 2020
    Researchers have developed a new non-invasive method to count individual fish by measuring the concentration of environmental DNA in the water, which could be applied for quantitative monitoring of aquatic ecosystems.
  • Fluorine enables separation-free 'chiral chromatographic analysis' juillet 2, 2020
    Researchers from the Shanghai Institute of Organic Chemistry of the Chinese Academy of Sciences recently developed a new platform for rapid chiral analysis, producing chromatogram-like output without the need for separation.
  • Hot flushes and night sweats linked to 70% increase in cardiovascular disease juillet 2, 2020
    New research from The University of Queensland has found that women who have hot flushes and night sweats after menopause are 70 per cent more likely to have heart attacks, angina and strokes.
  • The protein that stands between us and autoimmunity juillet 2, 2020
    Researchers from Osaka University identified the epigenetic proteins Tet2 and Tet3 as key regulators of B cell function. They showed that these proteins suppress B cell function and conversely, that Tet2/Tet3 knockout mice develop a mild form of systemic lupus erythematosus due to hyperactivation of T cells. These findings could help develop a novel treatment […]
Top