France: L’évaluation du cannabis thérapeutique par le CSST

Last Updated on

18 octobre 2018 – Le 10 septembre 2018,  l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a créé un Comité Scientifique Spécialisé Temporaire (CSST) sur l’évaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise à disposition du cannabis thérapeutique en France. Les propositions qui émaneront des travaux de ce comité seront basées notamment sur l’analyse de l’ensemble des données scientifiques disponibles et sur les expériences d’autres pays l’ayant déjà mis en place, en prenant en compte le point de vue des patients et des professionnels de santé.

Le CSST remettra ses premières conclusions d’ici la fin de l’année sur l’intérêt de mettre en place en France un accès à du cannabis thérapeutique. Il pourra, le cas échéant, poursuivre ses travaux en 2019 pour proposer les modalités de la mise à disposition en France.

Le CSST “Évaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise à disposition du cannabis thérapeutique en France”, a été créé le 10 septembre 2018 pour un an. En 2018, il se réunira à 3 reprises afin de faire un état des lieux de la réglementation nationale et internationale sur le sujet et d’évaluer l’intérêt thérapeutique du cannabis dans le traitement de certaines pathologies ou certains symptômes de pathologies. Les dates de ces réunions sont le 10 octobre, le 12 novembre et le 12 décembre.

Les membres du Comité, nommés le 28 septembre, ont été choisis pour leurs compétences dans divers domaines tels que la pharmacologie, la neurologie, la cancérologie, le traitement de la douleur, les sciences humaines et l’éthique médicale. Ce comité est ainsi composé deédecmins s Cannabis thérapeutique en France : programme de travail du CSST – point d’Information
10/10/2018

Le 10 septembre 2018, l’ANSM a créé un Comité Scientifique Spécialisé Temporaire (CSST) sur l’évaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise à disposition du cannabis thérapeutique en France. Les propositions qui émaneront des travaux de ce comité seront basées notamment sur l’analyse de l’ensemble des données scientifiques disponibles et sur les expériences d’autres pays l’ayant déjà mis en place, en prenant en compte le point de vue des patients et des professionnels de santé.

Le CSST remettra ses premières conclusions d’ici la fin de l’année sur l’intérêt de mettre en place en France un accès à du cannabis thérapeutique. Il pourra, le cas échéant, poursuivre ses travaux en 2019 pour proposer les modalités de la mise à disposition en France.

Le CSST “Évaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise à disposition du cannabis thérapeutique en France”, a été créé le 10 septembre 2018 pour un an. En 2018, il se réunira à 3 reprises afin de faire un état des lieux de la réglementation nationale et internationale sur le sujet et d’évaluer l’intérêt thérapeutique du cannabis dans le traitement de certaines pathologies ou certains symptômes de pathologies. Les dates de ces réunions sont le 10 octobre, le 12 novembre et le 12 décembre.

Les membres du Comité, nommés le 28 septembre, ont été choisis pour leurs compétences dans divers domaines tels que la pharmacologie, la neurologie, la cancérologie, le traitement de la douleur, les sciences humaines et l’éthique médicale. Ce comité est ainsi composé de médecins spécialistes en médecine générale, psychiatrie, neurologie, oncologie, infectiologie, d’un professeur de thérapeutique, d’une sociologue et d’une personne qualifiée en éthique médicale. Sont également nommés des représentants d’associations d’usagers du système de santé : Ligue nationale contre le cancer, Association francophone pour vaincre les douleurs (AFVD), TRT-5 (Sida info service) et Union pour la lutte contre la sclérose en plaques (UNISEP).

Séances du 10 octobre et 12 décembre : partage d’information et état des lieux

Lors des séances du 10 octobre et du 12 décembre, les membres du Comité entendront plusieurs experts afin de disposer d’un état des lieux de la consommation de cannabis en France et des données de la littérature française et internationale selon les indications thérapeutiques potentielles : prise en charge de la douleur, soins de support en oncologie, soins palliatifs, dans la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson et le VIH.

Un panorama de la législation/réglementation française et internationale sur le cannabis thérapeutique leur sera également présenté.

Séance du 12 novembre : auditions publiques

Lors de cette séance, les membres du CSST procéderont à des auditions publiques, retransmises en direct par l’ANSM, afin de recueillir les témoignages et points de vue des représentants de professionnels de santé et associatifs sur l’utilisation du cannabis dans la prise en charge thérapeutique. Les personnes ou organismes auditionnés seront communiqués prochainement.

Le CSST remettra ses premières conclusions d’ici la fin de l’année sur l’intérêt de mettre en place en France un accès à du cannabis thérapeutique. Il pourra, le cas échéant, poursuivre ses travaux en 2019 pour proposer les modalités de la mise à disposition en France.

Les comités scientifiques spécialisés temporaires sont des groupes d’experts externes, constitués expressément pour répondre à une problématique donnée. Ils ne se réunissent qu’un nombre de fois limité sur une période limitée dans le temps. Leur création et la nomination de leurs membres font l’objet d’une décision du directeur général.
Lire aussi

CSST Evaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise à disposition du cannabis thérapeutique en France (Décisions de nomination, Ordres du jour, …)
spécialistes en médecine générale, psychiatrie, neurologie, oncologie, infectiologie, d’un professeur de thérapeutique, d’une sociologue et d’une personne qualifiée en éthique médicale. Sont également nommés des représentants d’associations d’usagers du système de santé : Ligue nationale contre le cancer, Association francophone pour vaincre les douleurs (AFVD), TRT-5 (Sida info service) et Union pour la lutte contre la sclérose en plaques (UNISEP).

Séances du 10 octobre et 12 décembre : partage d’information et état des lieux

Lors des séances du 10 octobre et du 12 décembre, les membres du Comité entendront plusieurs experts afin de disposer d’un état des lieux de la consommation de cannabis en France et des données de la littérature française et internationale selon les indications thérapeutiques potentielles : prise en charge de la douleur, soins de support en oncologie, soins palliatifs, dans la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson et le VIH.

Un panorama de la législation/réglementation française et internationale sur le cannabis thérapeutique leur sera également présenté.

Séance du 12 novembre : auditions publiques

Lors de cette séance, les membres du CSST procéderont à des auditions publiques, retransmises en direct par l’ANSM, afin de recueillir les témoignages et points de vue des représentants de professionnels de santé et associatifs sur l’utilisation du cannabis dans la prise en charge thérapeutique. Les personnes ou organismes auditionnés seront communiqués prochainement.

Le CSST remettra ses premières conclusions d’ici la fin de l’année sur l’intérêt de mettre en place en France un accès à du cannabis thérapeutique. Il pourra, le cas échéant, poursuivre ses travaux en 2019 pour proposer les modalités de la mise à disposition en France.

Les comités scientifiques spécialisés temporaires sont des groupes d’experts externes, constitués expressément pour répondre à une problématique donnée. Ils ne se réunissent qu’un nombre de fois limité sur une période limitée dans le temps. Leur création et la nomination de leurs membres font l’objet d’une décision du directeur général.
Lire aussi

Vois aussi cette video sur le theme:

Print Friendly, PDF & Email

Tags : , ,
About the Author
thassodotcom Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Leave a Reply

Optional: Social Subscribe/Login




avatar
  Subscribe  
Notify of
20urbain05
Member
20urbain05

Vois la position de l’ANSM vis à vis de l’avis CSST: L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) souscrit aux premières conclusions du groupe d’experts indépendants (CSST) publiées le 13 décembre sur la pertinence de l’usage du cannabis à visée thérapeutique. L’ANSM réunira à nouveau ce groupe d’experts de janvier à juin 2019 afin de disposer d’un avis avant l’été permettant, dans un premier temps, d‘envisager la mise en œuvre d’une expérimentation visant à établir un cadre global de cet usage pour les patients en France. Après analyse, l’ANSM entérine la position du CSST considérant… Read more »

marip73
Member
marip73

thasso: conditions

thasso: tweets

thasso poste: magasin

View my Flipboard Magazine.

thasso: catégories

thasso: archives

thasso: chat simple

Vous devez être un utilisateur inscrit pour participer à ce tchat.

  • Researchers find genetic links to child obesity across diverse ethnic groups août 22, 2019
    An international team of researchers who analyzed data across multiple ethnicities has produced the largest genetic study to date associated with common childhood obesity. The Early Growth Genetics (EGG) Consortium discovered a robust new signal, fine-mapped previously reported genetic variants, and added to evidence that genetic influences on obesity operate across the lifespan.
  • Researchers develop model to personalize radiation treatment août 22, 2019
    A personalized approach to cancer treatment has become more common over the last several decades, with numerous targeted drugs approved to treat particular tumor types with specific mutations or patterns. However, this same personalized strategy has not translated to radiation therapy, and a one-size-fits-all approach for most patients is still common practice. Moffitt Cancer Center […]
  • How our genes and environment influence BMI and height août 22, 2019
    Environmental conditions influence our body mass index (BMI) by increasing or decreasing the effect of inherited genetic variations, University of Queensland researchers have discovered.
  • Genetic testing and family tree research are revealing painful family secrets, research says août 22, 2019
    Genealogical research and genetic testing are revealing skeletons in family closets and causing rifts among members, a new study shows.
  • Researchers use single-cell sequencing to get a better look at human embryo implantation août 22, 2019
    A team of researchers affiliated with multiple institutions in China has used single-cell sequencing to learn more about the human embryo during implantation in the uterus. In their paper published in the journal Nature, the group describes sequencing thousands of human embryo cells from before, during and after implantation, and what they learned from it.
Top