Est ce qu’il y a du Viagra dans l’air?

Est ce qu’il y a du Viagra dans l’air?

Last Updated on décembre 23, 2017 by Joseph Gut – thasso

08 décembre, 2017 – “Y’a du Viagra dans l’air…”. Cette ’article était publié par FranceInfo et ici, légèrement modifié, reproduit. Alors que l’histoire semble à première vue plutôt amusant, pourrait être un grain de vérité derrière elle. Mais s’il vous plaît continuez à lire:

Les habitants du village irlandais de Ringaskiddy qui produit le fameux traitement contre la dysfonction érectile, aiment à raconter qu’une bonne bouffée d’air leur donne une vigueur toute particulière. Apparement, depuis le lancement de la production du Viagra par l’usine Pfizer de Ringaskiddy (Irlande), l’emploi n’est pas le seul à être reparti à la hausse…

“One whiff and you’re stiff” ou bien “Une inspiration, et c’est la bandaison”? Vraiment?

Les tabous liés à la dysfonction érectile sont tombés depuis longtemps dans cette région qui abrite l’un des grands centres de production du sildenafil. La blague potache est devenue légende urbaine, et bien des résidents n’en démordent pas : il y a quelque chose dans l’air… Le patron du pub local a trouvé la rime juste : “one whiff and you’re stiff” – que l’on pourrait traduire par “une inspiration, et c’est la bandaison” ! Et en référence aux célèbres chutes du Niagara, la bourgade revendique son surnom de chutes du Viagra.

Aucune étude scientifique n’a encore été menée sur la composition de l’air de la ville Il est également clair que le laboratoire Pfizer juge peu vraisemblable que des particules de sildenafil puissent s’échapper du site de production et encore moins en quantité suffisante pour avoir le moindre effet physiologique. Un comprimé fait rarement effet s’il est dosé à moins de 50 mg! Comme vu sur le plan pharmacologique d’avoir raison. Toutefois, une entreprise qui fabrique des médicaments, devrait être capable de penser un peu plus loin.

Faut-il chercher dans les eaux locales des résidus du médicament ? Un examen sérieux des différentes hypothèses reste à faire. Si des effets psychologiques sont très vraisemblables, il ne faudrait pas non plus oublier qu’une légende coquine apporte très certainement son lot de touristes à Ringaskiddy, pour le plus grand bonheur de l’économie locale!

Sérieusement fondée sur le science un pourrait imaginer dans ce das là que l’effet placebo pourrait jouer un rôle important.Un placebo est un traitement d’efficacité pharmacologique propre nulle mais agissant, lorsque le sujet pense recevoir un traitement actif, par un mécanisme psychologique ou physiologique. Le médicament placebo ne contient que des composés chimiques neutres ou n’interférant a priori pas avec l’évolution de la maladie. L’effet placebo a été constaté chez certains patients ou sujets d’expérience par les médecins et chercheurs pour un groupe varié de symptômes et maladies.

Exactement un tel mécanisme pourrait exister ici: les hommes jeunes et moins jeunes croient qu’il y le viagra dans l’air, et ils peuvent donc toujours. Apparemment. Dans tous les cas, les hommes dans la région de Ringaskiddy étaient une population idéale pour étudier l’effet placebo. Peut-être quelques faits concrets seraient mis en avant qui n’ont jamais été associé précédemment à l’effet placebo dans la connexion de la dysfonction érectile. Soit réelle ou pas.

___________

Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Your opinion

Comment

Aucun commentaire pour l'instant