Est ce que le vapotage aide à arrêter de fumer? Et les dangers?

Last Updated on

08 septembre 2019 –  Le Vrai du Faux : la cigarette électronique est-elle dangereuse? Ca c’est la question. Les cas de maladies pulmonaires se multiplient chez les adeptes du vapotage posant une nouvelle fois la question de sa dangerosité. Alors, la e-cigarette est elle  dangereuse pour la santé ou réellement efficace pour arrêter de fumer?

Toux, essoufflements, douleurs de poitrine, pneumopathies; les cas de maladies pulmonaires survenues chez des vapoteurs se multiplient et un décès a même été enregistré aux États-Unis à la fin du mois d’août. Ces pathologies semblent le plus souvent liées à un mésusage de la cigarette électronique (utilisation de produit à base de THC, la substance active du cannabis, liquide électronique non conforme ou acheté “à la sauvette”). Mais connaît-on réellement des dangers du vapotage et de son efficacité pour l’aide au sevrage tabagique ?

Dans le contexte, il y a plusieurs questions de considéré. Pour un, est ce que c’est vrai que le vapotage aide à arrêter de fumer? Selon le Baromètre de Santé publique France publié le 26 juin 2019, une part importante d’anciens fumeurs estiment que la cigarette électronique les a aidés à renoncer au tabac. Ainsi, en 2017, la moitié des vapoteurs français étaient des anciens fumeurs. De même, 76,3% des ex-fumeurs déclarent que l’e-cigarette les a aidés à arrêter de fumer, dont 67,8% sans l’aide de substituts en plus du vapotage. En pratique, la cigarette électronique permet de conserver le geste pour les personnes dont l’addiction au tabac est essentiellement comportementale, tout en diminuant progressivement le dosage de nicotine des liquides de vapotage pour se défaire peu à peu de l’addiction à la nicotine en elle-même.

Deuxième question: Est ce que c’est vrai que commencer par vapoter plutôt que fumer représente un risque? Une part faible d’adultes (moins de 1% selon Santé publique France) vapotent alors qu’ils n’ont jamais fumé. Mais cette pratique est courante chez les adolescents : si la cigarette a reculé chez les jeunes, le vapotage, lui, a gagné du terrain. Selon une enquête de l’OFDT parue en juin 2019, un peu plus de la moitié des lycéens français ont déjà expérimenté la cigarette électronique  (52,1%) contre un tiers (35,1 %) en 2015. Le problème: même si les émissions d’e-cigarette sont moins nocives que les fumées de cigarette qui contiennent des substances toxiques et cancérigènes, le vapotage, tout comme le tabagisme “classique”, reste une pratique très addictive puisque la plupart des liquides contiennent de la nicotine. La meilleure alternative pour la santé reste bien sûr de ne se laisser tenter ni par les cigarettes, ni par les e-cigarettes.ces

Dernière question: Est ce que vapoter comporte des risques sur le long terme? Les effets à long terme sur la santé des vapoteurs exposés aux émissions de cigarette électronique sont à l’heure actuelle très mal connus. Cela s’explique d’une part par l’arrivée récente de l’e-cigarette sur le marché et d’autre part par la difficulté d’évaluer les effets sanitaires chez les vapoteurs qui sont souvent des fumeurs ou des anciens fumeurs. Pour le moment, les études scientifiques publiées sur le sujet sont contradictoires. Des travaux plus complets et menés à plus long terme sont attendus pour mieux connaître les risques du vapotage sur la santé.

Entre temps, quelque nouvelles venant des États Unis sont alarmant. Cinq décès suspects ont été imputés à l’utilisation de la cigarette électronique. Des conclusions étonnantes qui restent floues. En plus de ces morts, 450 personnes ont été hospitalisées pour des problèmes respiratoires dans tout le pays. Toutes ces individus ont un dénominateur commun, elles avaient fumé des cigarettes électroniques et beaucoup d’entre elles avaient fumé de l’huile de THC, c’est-à-dire de l’huile de cannabis, avec ces appareils. Par contre, les scientifiques se penchent sur la piste de la vitamine E utilisée dans les liquides d’e-cigarettes qui pourrait pénétrer dans les poumons et provoquer de graves pneumonies. Pour le moment, les autorités demandent aux consommateurs de ne plus utiliser ces dispositifs. L’État du Michigan est même allé plus loin puisqu’il vient d’interdire les cigarettes aromatisées pour six mois le temps d’avoir des conclusions plus précises.

En tout cas, il reste assez d’incertitude autour le mystère de la cigarette électronique et ces effets sur la santé et dans le sujet des drogues et toxicomanie. Il faut aussi lire plus sur le sujet

[print friendly]

Tags : , , , , ,
About the Author
thassodotcom Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Leave a Reply

Optional: Social Subscribe/Login




avatar
  Subscribe  
Notify of

thasso: conditions

thasso: tweets

thasso poste: magasin

View my Flipboard Magazine.

thasso: catégories

thasso: archives

thasso: chat simple

Vous devez être un utilisateur inscrit pour participer à ce tchat.

  • Ancestry launches DNA health service that will compete with 23andMe octobre 15, 2019
    Ancestry has long appealed to people eager to learn about their family roots. Now the company known for its popular DNA kits is diving into a new area of discovery—health.
  • Improving research with more effective antibodies octobre 15, 2019
    A new study points to the need for better antibody validation, and outlines a process that other labs can use to make sure the antibodies they work with function properly.
  • New DNA 'clock' could help measure development in young children octobre 15, 2019
    Scientists have developed a molecular "clock" that could reshape how pediatricians measure and monitor childhood growth and potentially allow for an earlier diagnosis of life-altering development disorders.
  • DNA fracturing rewires gene control in cancer octobre 15, 2019
    Understanding the mechanisms that mediate widespread DNA damage in the cancer genome is of great interest to cancer physicians and scientists because it may lead to improved treatments and diagnosis. In this study, a multi-institutional team led by researchers at Baylor College of Medicine has brought attention to genomic structural variation as a previously unappreciated […]
  • Most genetic studies use only white participants – this will lead to greater health inequality octobre 15, 2019
    Few areas of science have seen such a dramatic development in the last decade as genomics. It is now possible to read the genomes of millions of people in so-called genome-wide association studies. These studies have identified thousands of small differences in our genome that are linked to diseases, such as cancer, heart disease and […]
Top