Essai clinique de Rennes : Relevé de conclusions du CSST “Inhibiteurs de la FAAH”

Last Updated on

Février 16, 2016 – L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) publie le relevé de conclusions de la réunion du 15 février 2016 du Comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) « Inhibiteurs de la FAAH ». Il s’agit d’un relevé de conclusions synthétique. Un compte rendu des discussions sera mis en ligne ultérieurement.

Voici donc le relevé: Le Comité Scientifique Spécialisé Temporaire sur les inhibiteurs de la FAAH (Fatty Acid Amide Hydrolase) s’est réuni le 15 février 2016 à l’ANSM. Les données relatives à la molécule en cause, au système endocannabinoïde sur lequel elle est supposée agir, au déroulé de l’essai et à son suivi, aux analyses toxicologiques et pharmacologiques ainsi qu’à la Newest Biotrail Iphysiopathologie des accidents ont été examinées par ce Comité. Le Comité a considéré, sur la base d’une analyse détaillée des données toxicologiques disponibles, que les résultats des études menées chez l’animal répondaient aux prérequis exigibles et autorisaient par conséquent un passage à l’essai chez l’homme. Par ailleurs, la qualité pharmaceutique du produit répondait également aux exigences attendues pour un essai clinique.

Il a été constaté chez les volontaires ayant présenté des effets indésirables (cohorte 50 mg par jour), dont un d’évolution fatale : une symptomatologie neurologique purement cérébrale, d’apparition très rapide, relativement homogène entre ces personnes, mais de sévérité et d’évolution très variables. Les anomalies constatées à l’imagerie radiologique (IRM) reflètent des micro atteintes tissulaires cérébrales de sévérité variable, avec une topographie tout à fait inhabituelle mais, comme la symptomatologie clinique, homogène entre les personnes.

Aucun signal d’alerte n’a été identifié chez les autres volontaires de l’essai, que ce soit ceux ayant reçu des doses inférieures à 50 mg en administration quotidienne ou ceux ayant reçu des doses allant jusqu’à 100 mg en dose unique.

La survenue d’effets indésirables graves au terme de 5 ou 6 doses quotidiennes de 50 mg évoque donc un effet seuil, entre 20 mg et 50 mg. Parmi les diverses hypothèses avancées, deux ont été privilégiées :

  • –  Un effet de la molécule dépassant la seule inhibition de la FAAH ;
  • –  L’effet d’un métabolite du produit testé.Par conséquent, le comité a décidé de poursuivre ses travaux. Des données complémentaires vont être recueillies dans les prochains jours, afin d’éclairer ces pistes de recherche. Elles feront l’objet d’une analyse par les membres du Comité qui se réunira une nouvelle fois d’ici fin mars.

On attends le suivi donc.

Plus d’informations:

Essai Clinique Bial/Biotrial

Protocole de l’essai

Tags : , , , , , ,
About the Author
thassodotcom Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Leave a Reply

Optional: Social Subscribe/Login




avatar
  Subscribe  
Notify of

thasso: conditions

thasso: tweets

thasso poste: magasin

View my Flipboard Magazine.

thasso: catégories

thasso: archives

thasso: chat simple

Vous devez être un utilisateur inscrit pour participer à ce tchat.

  • Development and analytical validation of a next-generation sequencing based microsatellite instabili octobre 18, 2019
    The referenced article describes an assay that has a clinically relevant five-day turnaround time and can be conducted on as little as 20 ng genomic DNA with a batch size of up to forty samples in a single run.
  • Lifestyle is a threat to gut bacteria: Ötzi proves it octobre 18, 2019
    The intestinal microbiome is a delicate ecosystem made up of billions and billions of microorganisms, bacteria in particular, that support our immune system, protect us from viruses and pathogens, and help us absorb nutrients and produce energy. The industrialization process in Western countries had a huge impact on its content. This was confirmed by a […]
  • Singapore completes whole genome sequencing analysis of multi-ethnic Asian populations octobre 18, 2019
    A new genetic databank has been established containing the completed whole-genome sequencing (WGS) data of close to 5,000 Singaporeans. Worldwide, WGS is increasingly used in research and healthcare to identify genetic variations using cutting-edge technologies that allow large numbers of individuals to be sequenced rapidly—This new study is the world's largest WGS analysis of Asian […]
  • Researchers quantify limitations of health reports from direct-to-consumer genetic tests octobre 17, 2019
    Health reports from direct-to-consumer (DTC) genetic tests that use a limited variant screening approach often yield clinical false-negative results, which pose the risk of informing health care decisions based on incomplete information, according to findings presented at the American Society of Human Genetics (ASHG) 2019 Annual Meeting in Houston, Texas.
  • Researchers develop mouse model of human gene involved in Alzheimer's disease octobre 17, 2019
    In research that helps scientists better understand and explore treatments for diseases like Alzheimer's, scientists have developed a line of mice in which the mouse version of the Alzheimer's-associated MAPT gene has been fully replaced by the human version of the gene. In this new animal model, known as a full gene-replacement model, the MAPT […]
Top