Essai clinique BIA 10-2474 à Rennes : le parquet de Paris ouvre une information judiciaire

Essai clinique BIA 10-2474 à Rennes : le parquet de Paris ouvre une information judiciaire

Last Updated on June 14, 2016 by Joseph Gut – thasso

Parquet de Paris BIAL I14 juin 2016 – Ce message vient de FranceTV et se reflète dans leur formulation:

Le parquet de Paris ouvre une information judiciaire contre X pour homicide involontaire et blessures involontaires, mardi 14 juin. Un volontaire est mort en janvier 2015 au CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine) au cours d’un essai clinique. Il s’agissait d’un test de la molécule (BIA 10-2474), principalement à visée antidouleur, selon un protocole autorisé par l’ANSM et conduit par le centre d’essais cliniques Biotrial pour la société Bial.

L’enquête doit déterminer “si des fautes de nature pénale ont contribué de manière certaine au décès et blessures des victimes ou si les faits s’inscrivent dans le cadre d’un aléa scientifique”, précise le parquet dans un communiqué. Six volontaires, participant à l’essai clinique de phase 1 d’une molécule du laboratoire portugais Bial, avaient été hospitalisés et l’un d’eux était décédé. Quatre des survivants présentaient des lésions cérébrales.

Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Your opinion

Comment

Aucun commentaire pour l'instant