Décision favorable du CHMP pour le Darvadstrocel (Alofisel) dans le traitement des fistules périanales

18 décembre 2017 – Le Comité des Médicaments à Usage Humain (Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP)) de l’Agence Européenne des Médicaments (European Medicines Agency (EMA)), ainsi que le Comité des Thérapies Avancées (Committee for Advanced Therapies (CAT)), ont pris une décision favorable recommandant la mise sur le marché (Marketing Authorization (MA)) du produit Darvadstrocel (Alofisel).

Maladie de Crohn: des fistules périanales

Darvadstrocel (Alofisel) est attendu être indiqué dans le traitement des fistules périanales complexes chez les patients adultes présentant la maladie de Crohn inactive / modérée lorsque les fistules ont répondu de manière insuffisante à au moins une thérapie conventionnelle ou biologique. Cette recommandation  marque la première thérapie à base de cellules souches allogéniques a recevoir une décision favorable du CHMP en Europe.

Les fistules périanales complexes sont considérées comme l’une des complications les plus invalidantes de la maladie de Crohn et sont susceptibles d’entraîner de fortes douleurs, un oedème, des infections et une incontinence. Malgré les thérapies existantes et les progrès en chirurgie, elles sont encore très difficiles à traiter par les cliniciens et ont un important impact négatif sur la qualité de vie des patients.

Dans l’avenir, les médecins et chirurgiens européens seront en mesure de proposer à ces patients souffrant de la maladie de Crohn une option alternative de traitement, innovante et mini-invasive dont les résultats obtenus dans des essais cliniques montrent une augmentation des taux de rémission combinée et une réduction des taux de récidive par rapport au traitement standard actuel. En effet, les fistules périanales peuvent toucher 28 % des patients dans les deux décennies suivant le diagnostic de la maladie de Crohn.

Darvadstrocel (Alofisel) a été évalué par le CAT (le comité scientifique de l’EMA spécialisé dans les médicaments pour les thérapies avancées comme thérapies géniques ou cellulaires). La décision favorable du CHMP est fondée sur les résultats de l’essai pivot de phase III ADMIRE-CD, une étude randomisée, en double aveugle et contrôlée, conçue pour confirmer les niveaux d’efficacité et de sécurité du Cx601 en phase de recherche. Les résultats obtenus à la semaine 24 ont été publiés dans TheLancet, et ont montré que Darvadstrocel (Alofisel) présentait une supériorité statistiquement significative par rapport au groupe témoin de son critère d’efficacité
principal, la rémission combinée.

De plus, les proportions et types d’événements indésirables (non graves et graves) liés au traitement, ainsi que le nombre de patients ayant interrompu le traitement suite à des événements indésirables, étaient comparables dans les groupes témoins et traités avec le Darvadstrocel (Alofisel). Les événements indésirables les plus fréquents étaient des abcès anaux et des cas de proctalgie. Les données de suivi ont permis de constater que Darvadstrocel (Alofisel) maintenait une rémission à long terme des fistules périanales complexes résistantes au traitement chez les patients souffrant de la maladie de Crohn pendant 52 semaines.

 

Tags : , , , , , , , , , ,
About the Author
Joseph Gut - thasso Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Your opinion

Comment

Aucun commentaire pour l'instant

thasso: conditions

thasso: nouveaux tweets

thasso: commentaires récents

View my Flipboard Magazine.

thasso: catégories

thasso: archives

thasso: chat simple

Vous devez être un utilisateur inscrit pour participer à ce tchat.

  • Researchers uncover crucial gene for growth of Ewing sarcoma octobre 23, 2020
    Researchers at the Institut de Recerca Sant Joan de Déu (IRSJD) in collaboration with those at Center for Genomic Regulation (CRG) have discovered that RING1B is a critical gene for the development of Ewing sarcoma, a rare type of developmental cancer that presents in bones and soft tissues. This newly uncovered epigenetic vulnerability in Ewing […]
  • Plant compound reduces cognitive deficits in mouse model of Down syndrome octobre 23, 2020
    The plant compound apigenin improved the cognitive and memory deficits usually seen in a mouse model of Down syndrome, according to a study by researchers at the National Institutes of Health and other institutions. Apigenin is found in chamomile flowers, parsley, celery, peppermint and citrus fruits. The researchers fed the compound to pregnant mice carrying […]
  • Body's anti-viral defences drive production of a non-functional form of the coronavirus cell receptor octobre 23, 2020
    Researchers at the Francis Crick Institute have identified a variant of the SARS-CoV-2 cell receptor ACE2, which is driven by antiviral interferon signals. The virus is not able to bind to this variant, dispelling concerns that interferon-based treatments could be inadvertently helping it spread more quickly in the body.
  • Q&A: Getting to the roots of fragile X syndrome octobre 23, 2020
    The cause of fragile X syndrome (FXS), the most common inherited intellectual disability, is easy to see in the lab. Under electron microscopy, an affected X chromosome exhibits a deformed tip that gives the disorder its name and pinpoints the causative gene malfunction. There's no cure for the disease, whose symptoms include learning deficits and […]
  • How genetic variation gives rise to differences in mathematical ability octobre 22, 2020
    DNA variation in a gene called ROBO1 is associated with early anatomical differences in a brain region that plays a key role in quantity representation, potentially explaining how genetic variability might shape mathematical performance in children, according to a study published October 22nd in the open-access journal PLOS Biology by Michael Skeide of the Max […]
Top