Aspects génétiques de la globésité: Glocalisés oui ou non?

Last Updated on

juin 26, 2019 – L’épidémie mondiale d’obésité est si importante qu’elle a maintenant un nom prépondérant: la globésité (qui découle évidemment de l’obésité globale). Des questions très intéressantes se posent dans ce contexte, à savoir s’il existe des facteurs glocalisés (globaux ou locaux) impliqués dans cette épidémie.

Researchers find new mutation in the leptin gene

Modèle moléculaire de la leptine.

Il est généralement admis que la leptine est la principale hormone qui supprime la faim chez les individus. Un taux anormal de leptine pourrait amener les individus à manger des quantités illimitées de nourriture. Une équipe de chercheurs du Texas vient d’identifier une nouvelle mutation génétique du gène du LEP codant pour la leptine. Cette nouvelle mutation pourrait aider les chercheurs à comprendre pourquoi les personnes développent un excès de graisse corporelle. La recherche vise à aider à lutter contre les troubles métaboliques tels que les maladies cardiovasculaires et le diabète, qui sont alimentés par l’obésité et touchent des millions de personnes dans le monde entier.

On découvre de plus en plus le rôle de la graisse chez les personnes de poids normal. Les chercheurs se penchent sur ce qui ne va pas quand les gènes ne codent pas correctement pour la production de leptine, ce qui pourrait donner lieu à des réponses qui pourraient aider des millions de personnes atteintes de troubles métaboliques tels que l’obésité. La découverte de la protéine leptine en 2000 a constitué une avancée majeure dans la recherche sur les maladies métaboliques lorsque cette hormone a été retrouvée manquante chez des rats devenus extrêmement gras au laboratoire. Les humains ont également besoin de niveaux adéquats de circulation de la leptine pour informer le cerveau que leur taux de graisse corporelle est suffisant et qu’ils n’ont pas besoin de continuer à manger plus de nourriture. En d’autres termes, la leptine signale aux mammifères d’arrêter de manger.

Individu avec très faible leptine, évidemment.

La leptine est une protéine produite par les cellules adipeuses (aussi appelée tissu adipeux). Il traverse la circulation sanguine jusqu’au cerveau, où l’hormone est reliée à un récepteur de la leptine dans l’hypothalamus pour signaler au corps qu’il y a suffisamment de graisse et qu’il ne nécessite plus de nourriture. En d’autres termes, c’est une hormone qui supprime la faim. La leptine est parfois appelée «contrôleur de graisse». Une déficience congénitale en leptine est une maladie génétique récessive associée à une obésité sévère précoce. Dans un article paru dans le journal Genes, le cas de deux sœurs en Colombie qui ont commencé leur vie comme des bébés de poids normal, mais qui souffrait rapidement d’obésité sévère de l’enfance a été examiné. Il s’agissait du premier cas de ce type étudié en Amérique, alors que des cas antérieurs avaient été étudiés chez des personnes dont la génétique pouvait être retrouvée jusqu’au Pakistan, en Turquie, en Égypte, en Inde et en Chine.

Les scientifiques ont découvert que ces deux femmes – maintenant dans la vingtaine – avaient une mutation du gène LEP sur le chromosome 7. Ainsi, le séquençage direct de la région codante du gène LEP chez les sœurs a révélé une nouvelle mutation faux-sens homozygote dans l’exon 3 [NM_002303.3], C350G> T [p.C117F]. Les taux de leptine chez les sœurs étaient si bas qu’ils se situaient sous la limite de détection du kit de test fabriqué. La mutation du gène a provoqué un «mauvais repliement» de la protéine de leptine, rendant la leptine inefficace et détruisant complètement sa fonction. 

Lors de ses recherches sur la génétique de la famille, un scientifique a noté que ces femmes étaient des enfants de consanguinité linéaire, ce qui signifie plusieurs générations avant qu’elles ne se marient avec des parents de sang. Cette pratique est courante dans environ un cinquième de la population mondiale, principalement au Moyen-Orient, en Asie occidentale et en Afrique du Nord. Cependant, les risques pour la santé des enfants de ces unions incluent des maladies rares causées par des gènes récessifs.

Bien que des efforts supplémentaires soient nécessaires pour comprendre comment lutter contre les carences en leptine à grande échelle, les deux femmes colombiennes attendent de prendre Metreleptine (Myalepta), un analogue synthétique de la leptine et un très coûteux médicament injecté, comme une sorte de médicament. la thérapie de remplacement d’hormone. Les effets de cette thérapie peuvent être assez dramatiques et changer votre vie. Plus tard, on pourrait même imaginer qu’avec des techniques avancées de remplacement de gène, la variante défectueuse du gène LEP pourrait être remplacée par le gène LEP pleinement opérationnel. L’obésité étant désormais un problème mondial, les scientifiques du monde entier cherchent des moyens d’éviter que le problème ne devienne un fardeau pour la santé pendant des années. 

Voir ici une courte séquence (en anglaise) sur l’obésité et la leptine: 

Print Friendly, PDF & Email

Tags : , , , , , , , , , , , ,
About the Author
thassodotcom Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Your opinion

Comment

Aucun commentaire pour l'instant

thasso: conditions

thasso: tweets

thasso poste: magasin

View my Flipboard Magazine.

thasso: catégories

thasso: archives

thasso: chat simple

Vous devez être un utilisateur inscrit pour participer à ce tchat.

  • Study examines genetic testing in diverse young breast cancer patients over a decade janvier 28, 2020
    Breast cancer patients diagnosed under age 50 represent 18 percent of new invasive breast cancer cases in the United States. Compared to postmenopausal women, younger women are more likely to develop aggressive subtypes of breast cancer, have a worse prognosis with increased risk of recurrence, and have higher overall mortality. Young breast cancer patients also […]
  • Novel insight into chromosome 21 and its effect on Down syndrome janvier 28, 2020
    A UCL-led research team has, for the first time, identified specific regions of chromosome 21, which cause memory and decision-making problems in mice with Down syndrome, a finding that provides valuable new insight into the condition in humans.
  • Decoding sickle cell disease janvier 28, 2020
    When Lamarcus Jean visits the Hematology Clinic at Dana-Farber/Boston Children's Cancer and Blood Disorders Center, he makes himself right at home. The 6-year-old, whom his mom, Stephanie, describes as "wise beyond his years," has been a patient here since he was born.
  • Gender differences in autism janvier 28, 2020
    Tools used for screening autism may play a part in the failure to detect autism in girls and women, researchers at Bournemouth University have found.
  • New gene correction therapy for Duchenne muscular dystrophy janvier 28, 2020
    Duchenne type muscular dystrophy (DMD) is the most common hereditary muscular disease among children, leaving them wheelchair-bound before the age of 12 and reducing life expectancy. Researchers at Technical University of Munich (TUM), Ludwig Maximilian University of Munich (LMU) and the German Research Center for Environmental Health (Helmholtz Zentrum München) have developed a gene therapy […]
  • China health threats likely to increase due to heatwaves janvier 28, 2020
    The coronavirus had caused many deaths in China this month, and a new study has shown increasingly severe and frequent heatwaves could lead to serious health emergencies in future due to climate change.Study found deadly heatwaves like the one in north-east China in 2018 have already gone from being one-in-500-year events to one-in-60-year events.Persistent extreme […]
  • Stopping sperm in its tracks: latest progress in the hunt for a male contraceptive janvier 28, 2020
    Researchers at the University of Dundee have developed an unrivalled, fully automated robotic screening system which allows them to rapidly test the effect of drugs and other chemicals on human sperm. The research team at Dundee, led by Professor Chris Barratt and Dr Paul Andrews, are working towards finding a safe and effective male contraceptive.
  • As seen in movies, new meta-hologram can be used as a communication tool janvier 28, 2020
    Junsuk Rho and his research team developed a multiplexed meta-hologram device operating at visible light. The newly developed technique can transmit information to multiple users from different locations. This can be employed in many hologram applications such as performance, exhibitions, automobiles and more.
  • The future of hazelnuts: the economic value of subseasonal forecasts janvier 28, 2020
    Cold spells can bring significant costs to agribusiness. Using sub-seasonal forecasts to predict extreme events 2-6 weeks in advance can bring an economic value up to 60% to the players of the hazelnut agribusiness. The results of a research by CMCC Foundation.
  • Mouse brain region processes sound and motion at the same time janvier 28, 2020
    New insight on how information relating to sound and movement is processed in the brain has been published today in the open-access journal eLife.
Top