Myopathie nécrosante immuno-médiée associée aux statines

Ce sont des informations de Swissmedic à l’adresse www.swissmedicinfo.ch.

Au cours des dernières années, les statines (inhibiteurs de la HMG-CoA réductase) ont été identifiées comme étant un des facteurs déclencheurs possibles d’une maladie rare: la myopathie nécrosante immuno-médiée (Immune-mediated necrotising myopathy, IMNM).

 21.10.2015 – Les statines sont utilisées pour le traitement des troubles du métabolisme lipidique et la prévention des affections cardiovasculaires chez certains groupes à risque. L’effet hypolipémiant des statines repose sur l’inhibition de la HMG-CoA réductase (HMGCR).

La myopathie est un effet indésirable dose-dépendant connu de la classe de médicaments dont les statines font partie. La toxicité musculaire qui leur est associée couvre un large spectre clinique, allant de l’augmentation asymptomatique des taux de créatine kinase (CK) sans douleur musculaire jusqu’à la rhabdomyolyse, maladie rare et sévère, pouvant mettre en jeu le pronostic vital.La myopathie nécrosante immuno-médiée (Immune-mediated necrotising myopathy, IMNM) survenant dans le cadre Rhabdo Id’un traitement par statines occupe une place particulière et représente une forme grave très rare de myotoxicité induite.1,2,3 L’incidence de l’IMNM associée aux statines est estimée à environ 2 personnes par 1 000 000 et par an.La myopathie associée aux statines est généralement auto-limitée et représente un des effets indésirables de ce traitement bien connu des médecins traitants. La différence avec la forme nettement plus rare et moins connue de myopathie nécrosante immuno-médiée associée aux statines revêt toutefois une importance clinique majeure. L’IMNM associée aux statines se distingue généralement par les caractéristiques suivantes:

  • élévation des taux de CK;
  • faiblesse musculaire proximale;
  • symptômes persistants, voire évolutifs, malgré l’arrêt du traitement par les statines;
  • nécrose musculaire avec peu ou pas de signes d’inflammation au niveau de la biopsie musculaire;
  • réponse à un traitement immunosuppresseur.

De plus, il semble que la présence d’anticorps ciblant la HMG-CoA réductase (anticorps anti-HMGCR) soit spécifique à l’IMNM associée aux statines. Il convient d’ailleurs de souligner que la présence d’anticorps anti-HMGCR est globalement très rare que ce soit chez les personnes non traitées par des statines ou chez celles exposées à ce traitement. De même, les anticorps anti-HMGCR ne sont détectés que rarement chez les patients présentant une myopathie auto-limitée associée aux statines.

C’est ainsi qu’à l’inverse des myopathies induites par les statines dans le cadre desquelles les symptômes musculaires et l’élévation des taux de CK régressent généralement en cas d’arrêt immédiat du traitement, les patients atteints d’une IMNM associée aux statines présentent des symptômes persistants, voire évolutifs, nécessitant la plupart du temps un traitement immunosuppresseur.

Les informations sur les médicaments de toutes les statines seront actualisées sur la base des nouvelles découvertes et pourront être consultées sur le site de Swissmedic à l’adresse www.swissmedicinfo.ch. S’agissant des annonces d’effets indésirables liés à des médicaments (EI), Swissmedic recommande d’utiliser le portail d’annonces conçu à cet effet. Les EI peuvent être saisis directement sur le système électronique de vigilance ElViS. Il est cependant encore possible de transmettre le formulaire d’annonce correspondant à un centre régional de pharmacovigilance. Ce formulaire est disponible sur le site web de Swissmedic ou peut être commandé directement auprès de Swissmedic (tél.: 058 462 02 23). (Toutes les informations nécessaires sont publiées à l’adresse Pharmacovigilance).
thassodotcom

Professeur de pharmacologie et de toxicologie. Expert en médecine théragenomique et personnalisé el le sécurité individualisé des médicaments. Expert dans pharmaco- et toxico-génétique. Expert en matière de sécurité humaine de médicaments, les produits chimiques, les polluants environnementaux, et des ingrédients alimentaires.

Posté dans Uncategorized
Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Optional: Social Subscribe/Login



Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

thasso post magasin

View my Flipboard Magazine.

follow thasso

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutubeby feather

subscribe to thasso

By signing up, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy.

calendrier

avril 2017
L M M J V S D
« Mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

catégories

archives

tweets

nuage de tags

ANSM Benfluorex (Médiator) Cancer Bronchique Non à Petites Cellules (CBNPC) Docétaxel Effets graves Essai clinique de Rennes Fatty Acid Amide Hydrolase (FAAH) IMNM Inhibiteurs de la FAAH L'inhibiteurs du co-transporteur sodium – glucose de type 2 (SGLT2) L'état de mort cérébrale le Comité pour l’Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) LEMP Le plan de gestion des risques (PGR) Leucoencéphalopathie Multifocale Progressive (LEMP) le Virus de John Cunningham (V JC) Le virus JC (VJC) l’Agence européenne des médicaments (EMA) L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (l’ANSM) L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé de la France (l’ANSM) L’ANSM L’essai clinique L’essai clinique de phase I Medicine Théragenomique Medicine Théragenomique Mutation activatrice Mutation activatrice de l’EGFR (Délétion de l’exon 19) Mutation activatrice de l’EGFR (Mutation L858R de l’exon 21) Mycophénolate (Cellcept) Myopathie nécrosante immuno-médiée (IMNM) Réaction cutanée Réaction indésirable grave à un médicament Récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR) Résumé des caractéristiques du produit (RCP) Santé Canada Sensibilisation aux rayonnements Statines Swissmedic Tarceva® (Erlotinib) Tecfidera® (diméthyl fumarate) Thasso Poste Tysabri (natalizumab) Tératogénicité Zelboraf (vémurafénib)